Aude Anquetil – A Casa Mia ou la pensée de derrière (roman)

72 pages
noir et blanc

édition française
Édité par Ma Bibliothèque

10,00

1 en stock

Catégorie
Fermer

Informations complémentaires

Poids 0.147 kg
Dimensions 15.6 × 7.8 × 27 cm

C’était une période où tout était difficile : plus d’argent, plus de travail, trop d’hommes et d’excès pour compenser. Je suis rentrée dans le restaurant, j’ai mangé une melanzane alla parmigiana, et j’ai laissé mon numéro de téléphone, punaisé sur le tableau en liège.

J’ai lu ce livre d’une traite, avec un plaisir immense et le sentiment d’avoir attendu « ça ». Les anglophones diraient que c’est un page-turner. Sauf qu’une fois terminé, je savais que j’allais y revenir, à la Casa Mia, à la pensée de derrière. Aude Anquetil écrit de chez les belles comme Virgine Despentes écrit de chez les moches, avec la même audace : celle de penser, en tant que femme et avec le même esprit, son travail alimentaire de serveuse, la littérature, l’art contemporain, des concepts philosophiques, la séduction, et l’espace d’un restaurant. Comme chez Chris Kraus, l’expérience est incarnée et sans hiérarchisation. « Il y a trois personnages : Moi écrivain, Moi Pascal, Moi restaurant » et il est jouissif de les suivre, non seulement parce que l’écriture est fluide, généreuse, et rythmée de véritables pépites d’observation et de subtilité, mais aussi parce que ce que l’auteure explore et ce qu’elle en dit est résolument nouveau. C’est une des expressions possibles d’un féminisme qui n’a plus à se battre pour conquérir l’accès à une réalité qui se pense, mais qui peut s’inventer un espace cognitif, une intelligence-virus qui va où elle veut.

Fabienne Audeoud

Née en 1992, Aude Anquetil vit et travaille entre Bruxelles et Rennes, où elle participe notamment au programme GENERATOR.  À la fois écrivaine : Le Manifeste du Néo-Bovarysme(2016), I, II, III, IV (2015) et plasticienne : Cellar door (Galerie Arondit, Paris),  Postpop (Espace Art&Essai, Rennes), Tainted love (Le Confort moderne, Poitiers), elle s’intéresse à l’autofiction, aux porosités entre l’intime et le public, aux stéréotypes liés à la séduction. Mélange d’essais et de tentatives romanesques, ses ouvrages, considérés comme médiums au même titre que ses installations, performances, sculptures, mettent en perspective les notions de narration et de littérature. (mabibliothèque)

Tu pourrais aussi aimer