Jérôme Poret – Weather Dust Storm Center (édition d’artiste)

Auteurs : Sophie Auger, Alexandre Castant, Thibaut de Ruyter
Graphisme : Pascal Béjean & Nicolas Ledoux

Table des matières : La hantise sonore. Entretien avec Alexandre Castant / L’exposition que je n’ai pas vue, Thibaut de Ruyter / Architectures amplifiées, Sophie Auger

CD 1 : 1. Dark Shell Spliter and – Prologue (2004) / 2. Mist – Labelle 69 (2005) / 3. Soul in Room I – Le Confort Moderne (2011) / 4. Soul in Room II – Le Confort Moderne (2011) / 5. Soul in Room III – Le Confort Moderne (2011) / 6. Suspension – Galerie Frédéric Giroux (2011) / 7. Ténébr(O) expiro – Centre d’art de l’Onde (2011) / 8. Ténébr(O) pestilent – Centre d’art contemporain de l’Onde (2011) / 9. Ténébr(O) rosace – Centre d’art contemporain de l’Onde (2011) / 10. Vacum Cleaner (audio extract) – Kunstraum Aarau (2009)

CD 2 : 1. Impakt30 (2006) / 2. SkilledLabour – Mains d’œuvres (2009) / 3. El Hugh (audio extract) – Live in Villa Arson (2007) / 4. Resilience I (2007-2009) / 5. Resilience II (2007-2009) / 6. Resilience III (2007-2009) / 7. …Burst of aluminium – Epilogue

144 pages
édition bilingue : Français / anglais
Impression noir et blanc dont 48 pages en quadri
200 reproductions noir et blanc et 42 en couleurs

Tiré à 1500 exemplaires
Catalogue : 24 x 17, 2 cm
Cd : 13,4 x 18,5 cm

Catalogue et cd publiés en 2012
Le Gac Press

27,00

40 en stock

Catégories,
Fermer

Informations complémentaires

Poids 0.538 kg
Dimensions 22.6 × 7.8 × 35 cm

Un entretien avec Alexandre Castant, deux textes critiques – Thibaut de Ryuter et Sophie Auger – et de nombreuses vues d’expositions et d’œuvres composent cet ouvrage au graphisme dédié. Pascal Béjean et Nicolas Ledoux ont volontairement traduit dans la déconstruction-reconstruction des pages l’essence du travail plastique de Jérôme Poret. Le catalogue est accompagné d’un double CD compilant des sons issus des installations ou des performances réalisés par Jérôme Poret depuis 2004.

A la croisée des arts visuels et des cultures sonores, l’œuvre de Jérôme Poret alterne peintures murales, vidéos, installations in situ et performances. A travers trois textes et de nombreuses illustrations, cette publication rend compte d’un travail qui procède de « l’hybridation d’univers radicalement opposés, oscillant entre culture populaire et culture savante, esthétique minimaliste et esthétique industrielle ». Jérôme Poret fut le fondateur de l’association Emmetrop, et le directeur artistique jusqu’en 2007 du Transpalette à Bourges. Lieu dédié à l’art contemporain dans une friche culturelle – dont la programmation musicale s’oriente sur les musiques actuelles et les pratiques amateurs – les expositions du Transpalette ont toujours eu une résonance avec les préoccupations plastiques de l’artiste. Il a été le résident de l’année 2011 au Confort Moderne. Durant cette résidence, il a produit et présenté plusieurs œuvres (Soul in Room, Candelabra, Flashforward), ainsi que des performances.