Emilie Perotto – Avec des si je coupe du bois (catalogue)

Contributeurs : Damien Airault, Gaël Charbau, Anne Kawala, Yann Chevallier et Kathy Alliou.

Table des matières : Damien Airault discute avec Emilie Perotto / A propos de Un duel au soleil (Rejeu Revanche), Gaël Charbau / A propos de A cette occasion, Yann Chevallier / A propos de My heart belongs to daddy, Kathy Alliou / Table des illustrations

72 pages
édition bilingue : Français / anglais
Tiré à 750 exemplaires
Impression quadri

Catalogue monographique publié en 2009
Co-prodution de GROUP, l’ARCA et du Confort Moderne
Editions P

15,00

20 en stock

Catégorie
Fermer

Informations complémentaires

Poids 0.334 kg
Dimensions 22.6 × 7.8 × 35 cm

Édité à l’occasion d’Art-O-Rama 2009, salon d’art contemporain dont Emilie Perotto était l’artiste invitée. Le catalogue regroupe des images d’œuvres réalisées entre 2004 et 2009 ainsi qu’un entretien avec l’artiste et des textes s’attardant sur trois œuvres en particulier.

Emilie Perotto a élu le bois comme matériau de prédilection. Ses sculptures et installations sont autant d’assemblages de formes en stratifié, en aggloméré, en contreplaqué. Le bois, passé à l’ouvrage de l’industrie, formaté et recomposé, fournit les éléments de son jeu de construction. L’évocation du naturel reste en arrière-plan de ce travail qui, à l’instar d’autres modes de productions humaines, artisanales et industrielles, façonne et élabore les nouveaux termes d’un langage, lui, tout à fait personnel. Ces œuvres qui semblent prétexte à apprécier un savoir-faire manuel, d’ordinaire réservé à l’artisanat et soumis à une représentation masculine, rappellent simultanément que l’art n’est plus affaire de genre, qu’il déborde des catégories. La rigueur formelle de ce travail est au service d’un développement poétique proche des listes surréalistes. Ses agencements de modules abstraits sont entrechoqués d’apparitions figuratives invitant à d’autres fils narratifs, fantaisistes. Les planches et copeaux oscillent entre résidus d’atelier, Méccano pour grandes personnes et univers onirique parcouru d’éléphants et de bulles de couleur. Les œuvres d’Émilie Perotto réalisent une alliance entre l’immanence des sculptures dans l’espace et la complexité de leurs logiques internes.