Yann Gerstberger – Zicatela Ding (catalogue)

Auteurs : Laetitia Paviani, Lili Reynaud-Dewar
Conception graphique : Adulte Adulte
Photos : Julien Goniche

84 pages
édition bilingue : Français / Anglais
Impression couleur

Monographie éditée en 2014
Editions P – Collection Art-O-Rama

Coproduction GROUP, galerie Alain Gutharc, Le Confort Moderne
Publié avec le soutien du Conseil Général des Bouches-du-Rhöne

15,00

40 en stock

Catégorie
Fermer

Informations complémentaires

Poids 0.494 kg
Dimensions 22.6 × 7.8 × 35 cm

Cet ouvrage a été édité à l’occasion de l’édition 2013 d’Art-O-Rama dont Yann Gerstberger était l’artiste invité. Chaque année, Art-O-rama soutient le travail d’un jeune artiste basé dans la région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Dans le cadre de cet accompagnement, la production d’un catalogue monographique est apparu comme l’outil indispensable qui permet de présenter son travail et vient dans le prolongement des premiers contacts noués dans le cadre du salon. Chaque artiste invité conçoit son catalogue en toute liberté, au plus juste de son travail, entre discussions, textes critiques, notices, interventions et reproductions… En 2014, le Confort Moderne accueille Yann Gerstberger en résidence et présente l’exposition « Terremoto Globo Grnnnd » du 14 mars au 4 mai dans l’Entrepôt-galerie.

Yann Gerstberger est un jeune artiste français né dans les années 1980. Il étudie aux beaux-arts de Nantes et de Marseille et développe un travail de sculpture puis s’intéresse également à la tapisserie. Il vit et travaille actuellement à Mexico. Le travail de Yann Gerstberger se nourrit d’objets, de matériaux, d’images, qu’il assemble pour former des œuvres hybrides et métissées. Le travail de l’artiste passe d’abord par la recherche de ces objets, de matériaux qu’il associe, confronte selon une technique qui pourrait rappeler celle du copier-coller propre à l’informatique. Les oeuvres de Yann Gerstberger mixent à la fois objets manufacturés, résidus de notre société de consommation, et éléments plus naturels. L’artiste fait se rencontrer art brut, naïf, références aux primitivismes africain, précolombien ou océanien, cultures pouplaires ou street dans des assemblages qui compilent les sens et les références sans hiérarchie.